lundi 28 septembre 2020

5 tendances pour les vacances post-Covid

Le secteur du tourisme reprend des couleurs avec l'arrivée du soleil et des vacances. La demande repart, le tourisme local est privilégié et les...

Se loger à Paris avec un petit budget

Visiter Paris, depuis toujours, vous en rêvez. Vous avez toujours désiré y aller, mais votre budget ne vous a jamais permis de vous loger dans la capitale. Aujourd’hui, sachez qu’il y a pourtant de très bons plans pour se loger à Paris avec peu d’argent. Donc, prévoir des vacances dans la capitale française n’est pas impossible pour les petites bourses grâce à la location d’un appartement d’une chambre de bonne, d’un studio ou d’une sous-location très abordable. Nous allons vous expliquer comment procéder pour trouver à se loger à Paris pas cher. Préparez vos valises, mais avant, lisez ces quelques lignes.

Les réseaux sociaux, un bon plan pour loger à Paris

Les réseaux sociaux sont une mine d’or pour trouver à vous loger à Paris pour le temps de vos vacances. Sur Facebook, par exemple, faites apparaître sur votre profil que vous cherchez à être logé sur Paris pour un petit budget et pour une période donnée. Il existe même des groupes et diverses communautés partageant des bons plans afin de vous loger pas cher dans la capitale. Vous aurez plus de chance de trouver une sous-location ou une chambre de bonne, mais aurez également la garantie de payer votre hébergement pas cher. Le bouche-à-oreille entre amis Facebook fonctionne aussi très bien.

Chercher un logement sur des portails touristiques pour des vacances à Paris

Les portails touristiques sont très nombreux sur Internet et c’est encore une mine d’or pour trouver un logement pas cher pour passer des vacances à Paris. Parmi les principaux, on peut nommer Airbnb, Booking ou encore Tripadvisor. Vous trouverez bien évidemment, tous les prix et toutes les tailles, mais il existe aussi des petits bijoux abordables sur chaque site. Certains hôtels ne sont pas les plus chers et vous avez encore le choix d’auberges de jeunesse qui sont des logements conçus pour les plus petits budgets, mais sachez qu’en examinant toutes ces solutions, vous trouverez l’hébergement correspondant à vos attentes.

Le Couchsurfing, une alternative pour loger à Paris de façon gratuite

Si vous avez très peu de moyens financiers, vous pouvez avoir recours au couchsurfing pour vous loger gratuitement dans Paris. Allez sur le portail couchsurfing pour voir si vous trouvez votre bonheur. Pour loger gratuitement chez quelqu’un à Paris, vous devrez rendre un service. Ce dernier peut aller de l’apprentissage d’une langue à du bricolage ou un cours de cuisine. Il y en a pour tous les goûts et toutes les idées. Cependant, cette méthode économique ne convient pas à tous car les accueillants préfèrent choisir des voyageurs seuls. Très peu de personnes acceptent des couples ou des gens avec des animaux. Il existe de nombreux critères de sélection. Si vous avez l’âme aventurière, le couchsurfing peut quand même être une très bonne solution pour loger à Paris surtout si vous arrivez de l’étranger.

La colocation et la sous-location, deux moyens pour loger à Paris pas cher

Pour passer un séjour plus ou moins long ou des vacances à Paris pas cher, la colocation et la sous-location sont des méthodes de plus en plus utilisées. Quand un colocataire s’en va pour une durée connue, il peut louer sa chambre à une autre personne et ne perd ainsi pas d’argent ni sa place dans le logement. Celui qui le remplace fait alors une affaire, car le prix du loyer n’est pas majoré pour autant. Cette méthode est appréciable pour tout le monde, mais nécessite de connaître les dates de chacun. Si la période est courte, l’entente avec les autres colocataires n’est pas très importante, car le nouvel arrivant est là pour visiter la ville et donc peu présent dans le logement. Si l’entente est optimale, c’est alors la solution rêvée pour celui qui voyage à Paris, mais également pour les autres occupants du logement. Il existe aussi la sous-location lors d’une absence. Il est donc possible de trouver un logement à petit prix avec cette méthode le temps de l’absence du titulaire du bail. L’avantage principal est qu’il est alors possible de profiter de l’appartement en totalité et de façon indépendante pour un prix très raisonnable.

Sachez qu’aux mois de juillet et d’août, les prix des locations de vacances explosent dans la capitale. L’été n’est donc pas la meilleure période pour venir visiter Paris si votre budget est serré. Il est donc préférable de prévoir votre voyage les autres mois. Entre avril et fin juin ou de septembre à fin octobre, Paris vous offrira de merveilleuses journées où vous pourrez tout apprécier. Si, malgré tous ces conseils, vos recherches demeurent infructueuses, vous pouvez toujours élargir votre périmètre à l’Ile-de-France, car il existe de nombreuses solutions encore moins chères. De plus, vous ne serez, par endroit, qu’à quelques minutes de métro ou de RER du centre de la cité.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Entrez votre nom

Articles récents

5 tendances pour les vacances post-Covid

Le secteur du tourisme reprend des couleurs avec l'arrivée du soleil et des vacances. La demande repart, le tourisme...

Ouverture des frontières : les touristes qui ne peuvent pas voyager en Europe

La réouverture des frontières en Europe ne concerne pas encore tous les voyageurs. En effet, l'Union européenne vient de...

Thaïlande : la reprise progressive des vols internationaux

Les vols internationaux vers la Thaïlande seront encore interdits jusqu'au 31 juillet 2020. Mais cette interdiction pourra être levée...

Tourisme en Haute-Savoie : les évènements à ne pas manquer

Si vous avez envie de visiter la Haute-Savoie, en plus de profiter des paysages montagneux de la région, de...

Taille, contenance, forme… Comment choisir sa valise pour un voyage en avion ?

Entre le choix des dimensions, la contenance en litres, mais aussi le choix entre un bagage souple ou une...

Voyager en Boeing 777-300ER : quelle est la meilleure place ?

Si vous vous apprêtez à réserver une place pour un vol long-courrier, alors la question du siège se pose...

A lire également