Comment savoir si on a le droit à une formation?

Le droit à la formation est une disposition légale qui permet aux salariés de bénéficier d’une formation de leur choix qui sera financée par l’employeur. C’est un processus encadré par le Compte Professionnel de Formation. Suivez ce guide pour connaître vos droits à une formation.

Les droits à la formation des professionnels

Pour savoir si vous avez droit à une formation professionnelle, vous devez créer un Compte personnel de formation (CPF). Ce compte est mis à la disposition de tous les citoyens actifs, pour leur permettre de suivre des formations.

A lire en complément : Comment demander un emploi ?

Ce compte est ouvert dès l’entrée de l’employé sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite. La création du compte reste à l’initiative de l’employé lui-même. Et cela lui garantit le maintien d’une employabilité et lui permet de sécuriser son parcours professionnel.

Le Compte personnel de formation prend en charge toutes personnes âgées de 16 ans et plus. Néanmoins, vous pouvez y avoir accès à l’âge de 15 ans par dérogation. Vous disposez d’un espace personnel sécurisé sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr. C’est sur ce site que vous pouvez vous connecter à votre compte pour remplir les formalités.

A lire aussi : Quels sont les métiers du numérique ?

Consulter le CPF pour savoir si on a droit à une formation

Le site officiel vous permet de consulter votre compte personnel de formation. Il vous donne également accès à toutes sortes d’informations à votre sujet. Par exemple, vous y trouverez le crédit en euros enregistré sur votre compte. Vous pouvez vous renseigner sur les formations éligibles au CPF. C’est un service numérique gratuit.

À la date où l’employé est admis à la retraite, le compte personnel de formation est fermé. Mais, par exception, il peut rester ouvert pour les activités comme le bénévolat et le volontariat. Dès que vous avez liquidé vos droits à la retraite, votre compte peut être ouvert à nouveau si vous avez repris une activité professionnelle.

Contribution de l’employeur au Compte personnel de formation

La contribution de l’employeur se fait au cas par cas. D’abord, à travers l’accord collectif d’entreprise, de groupe ou l’accord de branche. Ensuite, si votre employeur n’a pas réalisé l’entretien professionnel prévu chaque 2 ans le compte est alors doté de 3 000 €. Mais il faut que le nombre de salariés soit au-delà d’au moins 50 employés.

Dans le cas où vos droits ne peuvent pas couvrir tous les frais de formations, vous pouvez solliciter l’appui d’un conseiller en évolution professionnelle. Vous avez également la possibilité d’en discuter directement avec votre employeur.

Si vous avez reçu un refus de modification de votre contrat de travail, vous bénéficiez aussi d’un minimum de 3 000 € d’abondement. Pour information, le Compte personnel de formation peut être cumulatif et cela vous permet donc de prolonger la durée de votre formation.